Étrange Destin de Ghys Fortune BEMBA DOMBE

Depuis son arrivée en Europe en 2018, le journaliste congolais ne cesse d'attirer les institutions internationales, les organisations non gouvernementales, les établissements scolaires et universitaires. Son histoire, sa grande connaissance de dossiers internationaux et du Congo ainsi que son expérience dans le journalisme d'investigation dans les pays sous-développé en générale et au Congo particulièrement où les droits fondamentaux sont violés constamment, constituent un atout majeur pour l'ex-patron du Groupe de Presse Talassa qui a passé 18 mois en prison.

Début juillet 2019. Il se rend au siège des institutions Financières internationales de Breton Woods à Washington aux Etats - Unis, pour le bien-être et l'avenir harmonieux de ses concitoyens. Pari gagné !

Puis, s'en est suivie une série de conférences dans les lycées et universités français. C'est le cas tout récemment à Granvile, dans le sud de la France, à l'occasion du prix Bayeux où il a rencontré plus de 600 élèves, enseignants, journalistes et écrivains au lycée La Morandière et a Bayeux. Selon le journal Ouest France, « Il leur était parfaitement inconnu une heure avant, la conférence se termine par des selfies. Preuve que le destin de Ghys Fortune Bemba Dombe n'a laissé personne de glace ».

Juste après cette prestation, Ghys Fortuné BEMBA DOMBE s'est rendu au Festival Viva Mexico pendant six jours ou il a été délégué par la Maison des Journalistes pour faire partie du jury.

Avec le concours de la Maison des Journalistes, Ghys Fortuné BEMBA DOMBE va rééditer ce genre d'exercices du 12 au 15 novembre auprès des  lycéens, étudiants, enseignants et autres dans les Yvelines à l'occasion  de la semaine des écrivains.

Mais bien avant cela, l'ex-prisonnier congolais s'est distingué auprès des étudiants des niveaux Licence et Master 1 pour diverses prestations à l'une des prestiges écoles de communication et de journalisme de France, IICP.

Le 7 novembre prochain, l'Editeur- Ecrivain - Journaliste - Entrepreneur, BEMBA DOMBE Ghys Fortune donne  une communication à l'endroit de centaines de prisonniers et responsables de la célèbre prison de la santé à Paris.

Deux jours après, soit le 9 novembre, c'est le grand oral : présentation officielle à Paris de son chef d’œuvre De l'enfer à la Liberté, ouvrage auto-biographique qui se veut aussi une sorte ''d'anthropologie des pratiques de violences'' dans lequel il réfléchit sur  les drames  que le Congo connaît depuis ces dernières décennies avec la complicité de l'élite et des politiciens véreux :  violations des droits de l'homme, verrouillage ethnique, dilapidation des deniers publics, système judiciaire, éducatif et sanitaire délétère, bref déliquescence de l’État.

Au de-là du calvaire qu'il a subi en isolement total dans divers geôles de son pays et des périodes sombre que connaît son pays d'origine, l'auteur de ce livre, BEMBA DOMBE, préfère tourner son regard vers l'avenir. Il continue, a se battre pour des valeurs et plaider pour des millions de personnes à travers le monde qui vivent dans des prisons à ciel ouvert (des personnes apparemment libres au sens du terme mais qui vivent l'enfer sur terre par leur vécu quotidien). 

A la fin du mois de novembre, Ghys Fortune BEMBA DOMBE présente culturellement le Congo à la Maison des Journalistes à Paris devant plusieurs professionnels des média  d'Afrique, d'Europe, de l'Inde et de Moyen Orient. Dès le 7 janvier 2020 il s'envole pour plusieurs universités, parlements européens et américains.   

Hugues Henri JOSUE

 

 

  • 07 November 2019 | 08:11